telefon:
224 920 848
224 918 840


e-mail:
podatelna@gybot.cz
Gymnázium,
Praha 2,
Botičská 1


Botičská 1
128 01 Praha 2
Hlavní město Prahazřizovatel: Hlavní město Praha
cz en de fr ru

L’histoire

L’histoire de l’école

Notre établissement est né en 1956/57 en tant que l’école de onze années. Les cours avaient lieu dans le bâtiment où se trouve aujourd’hui l’école primaire dans la rue Botičská. Dans le même bâtiment se trouvaient aussi une école primaire, une maternelle et une crèche. A cause du manque d’espace, le Ministère de la Justice a cédé une partie de son bâtiment et le jardin à l’école en 1958. A la suite des réformes scolaires, cet établissement est devenu l’école secondaire d’enseignement général en 1961, puis le lycée en 1969.

Entre 1961 et 1968 tous les élèves consacraient une journée par semaine au travail gratuit à l’entreprise Polygrafia.

Dans les années 70 l’enseignement secondaire a connu la division en sections. Depuis ce temps-là, notre lycée comporte la section des sciences, c’est-à-dire les cours de biologie et de chimie sont renforcés. L’école faisait sortir l’annuaire ,,Notre voie“.

Dans les années 80, grâce aux bons résultats, l’école a été choisi pour expérimenter une nouvelle coneption de l’enseignement secondaire.

Dans les années 90 on a établi certaines classes des études secondaires de 6 années mais en 1998, ces classes ont été supprimées par suite des mesures du Ministère de l‘enseignement. Le bâtiment a subi des travaux, tels que le réaménagement du grenier en cinq nouvelles salles de cours en 1994 et du sous-sol en bibliothèque, salle d’études, salle de musculation, atelier de poterie et club l’année suivante. En 1996, on a modernisé le terrain de sport. Les salles de biologie, chimie et physique ainsi que le laboratoire de chimie ont été refaites en 1998. Deux ans plus tard, on a refait le toit et les toilettes. Depuis 2001, il y a un réseau interconnectant tous les ordinateurs dans l’école qui est connectée à l’Internet par un câble optique.

En 2003, l’école a atteint le titre de l’Etablissement scolaire de la Faculté des sciences de l’Université Charles, trois ans plus tard, le titre du Lycée partenaire de la Faculté de médecine.

A l’occasion du cinquantenaire de l’école, un almanach est paru, une exposition a été installée, une soirée solennelle et une rencontre des anciens élèves et professeurs ont été organisées.

L’histoire du bâtiment

Le lycée Botičská se trouve dans le quartier historique de Prague, appelé Vyšehrad. L’histoire de l‘ emplacement est longue. En 1505, les citadins de la Nouvelle ville de Prague prirent l’initiative de bâtir à cet endroit l’hôtel-Dieu et l’église Saint-Barthélémy. En 1547, ayant articipé à la révolte contre l’empereur Ferdinand Ier, ils en furent privés, mais l’année suivante, tout leur fut rendu. Entre 1686 et 1773, l’Hôtel-Dieu fut reconstruit. En 1784, l’église fut fermée et l’Hôtel-Dieu supprimé selon l’ordre de Joseph II. Pour un temps, le bâtiment abrita des aliénés. En 1803, la construction en rez-de-chaussée avec une petite église baroque contigue fut réaménagée en hospice pour les pauvres, vieillards, orphelins et débiles mentaux. Ce bâtiment fut démoli en 1884.

La construction actuelle, vaste ensemble de trois bâtiments néo-Rennaissance, borné des rues Vyšehradská, Botičská et Na Slupi, fut construite pour abriter l’hospice municipal. Elle fut conçue par l’architecte municipal Josef Srdínek. La nouvelle constructions incorpora un fragment de l‘ancien bâtiment (les voûtes en berceau avec des lunettes au rez-de-chassée du Ministère de la Justice). A l’époque y logèrent 400 personnes agées. Actuellement, le Ministère de la Justice occupe deux corps du bâtiment, le lycée le troisième.

La façade est unifiée en style néo-Renaissance. Les sculptures de J. V. Myslbek, F. Hergesel et J. Strachovský décorent le toit.

Pendant la guerre 1914 – 1918, le bâtiment servit d’hôpital militaire, après la guerre il fut réaménagé en maison de retraite et en 1930, il devint le siège du Ministère de la Santé publique et en 1939 du Ministère de la Justice.

Derrière le bâtiment se trouve un jardin planté de vieux platanes, marronniers et érables. Ce jardin fut mis en place il y a plus de cent ans. Une partie en fut réaménagée en terrain de sport et détente.